Ooouuufff !!!

Quelques deux cents heures de travail après, le voilà enfin achevé, le bébé de Mon Kamash !

D'un paquet de mots, livré, brut de décoffrage, sur le bureau d'OXYMORON Éditions, il y a quelques semaines, voilà un vrai chef d'oeuvre qui vient de naître, après un travail acharné de toutes les minutes.

Donc, c'est OXYMORON Éditions qui m'a confié le travail de correction de l'ouvrage de son auteur.

Je me suis occupée de la mise en page succincte, dans un premier temps, pour lui donner une forme "lisible", puis, j'ai analysé globalement le texte. Très bonne surprise, très prometteur !

Ensuite, est venue la chasse à tout : aux fautes d'orthographe, de grammaire, aux mauvaises ponctuations, aux répétitions, aux mauvaises tournures, aux tics d'écritures... non pas que le récit livré était mauvais, bien au contraire, il était excellent.

Mais, Mon Kamash, quand il est lancé dans sa création, il écrit, il écrit, il écrit, sans prêter attention aux petits détails. Les petits détails, c'est pour moi, il me les laisse. Il sait que je saurai m'en débrouiller pour tout mettre en place, surtout sans dénaturer ses écrits et que les propositions que je lui soumets sont toujours argumentées. On travaille main dans la main, chacun à l'écoute de l'autre. Cela ne va pas sans accrocs, ce serait trop facile ! Mais on arrive toujours à se retrouver sur un terrain d'entente mutuelle.

Donc, un très gros et long travail, d'abord d'écriture par l'auteur, en l'occurence, Kamash.

Puis, ensuite, un très gros travail de corrections qui, si l'on veut qu'il soit correctement bien mené jusqu'au bout du bout, prend également beaucoup de temps.

Puis, après, pendant les corrections, un travail d'écoute et d'échange, ce qui est le plus difficile et qui ne va pas toujours sans accrocs, ça, je viens de le dire. Mon Kamash et moi sommes deux fortes têtes, et quand on en arrive aux explications des règles grammaticales ou d'autres natures, l'on s'emballe souvent facilement, la fatigue aidant, pour finalement, tomber d'accord, après avoir tout mis à plat et après avoir analyser en profondeur le problème.

Bref, les petits aléas...

Toujours est-il, que, malgré vents et marées, et Dieu sait s'il y en a eu, nous voici arrivés au bout de notre objectif, sortir l'ouvrage pour "Les Vendanges Littéraires de RIVESALTES" qui ont lieu le samedi 1er octobre et le dimanche 2 octobre 2011, auxquelles nous participons. Quand je dis "nous participons", c'est plus exactement auxquelles participent OXYMORON Éditions et son auteur Kamash. Évidemment, oui, je serai là aussi, je suis la collaboratrice et je suis invitée également.

Pour en revenir au petit bébé né entièrement de la plume de Mon Kamash, il s'agit de la suite des belles et drôles aventures de "Wan & Ted" duo de choc de détectives privés, intitulé "Experts sans gain".

C'est un roman de 220 pages, de très belle facture, relié sous une couverture qui vous mettra l'eau à la bouche dès le premier coup d'oeil.

L'ouvrage sera mis sous la presse de l'imprimeur, dès ce lundi matin, et la première épreuve nous sera présentée, l'après-midi, et soumise à toute notre attention avant l'impression définitive.

Je sais Mon Kamash très fébrile et impatient d'avoir le premier exemplaire entre ses mains, mais, moi aussi, j'ai hâte de le voir et le toucher.

Je laisse à Mon Kamash, le grand plaisir de vous présenter, lui-même, la jaquette de son livre.

Je reviendrai sur cet ouvrage qui sera mis en vente directement sur le site d'OXYMORON Éditions dès le lundi 3 octobre 2011 et sur les prochaines "Vendanges Littéraires de RIVESALTES" dans un prochain article.

En tout cas, bravo, Mon Kamash !

canelle

25.09.2011