mare_inond_e_opoul_17032011_

Situation de la Mare d'Opoul-Périllos (66600), par rapport au village.

Vue aérienne.

D'après la photo, la mare est  apparemment complètement sèche.

 

 


 

 

DSCN6331

La mare d'Opoul-Périllos, en temps normal,

DSCN6332

à peine visible, quasi asséchée, prise le 23 juin 2010, avant les grosses chaleurs de l'été sur la route allant à la station d'épuration, avec un des vignobles. Au fond, la petite route allant vers Fitou. A la fin de l'été, il n'y a plus que les joncs sur de la terre humide.



 

Les photos suivantes sont prises, hier mercredi 16 mars 2011, de mon balcon, rue du Stade :

DSCF3065_

Aujourd'hui, les terres autour  de la mare sont inondées par les eaux pluviales des derniers jours ayant rempli et fait déborder cette dernière, où les mouettes rieuses en font leur terrain de prédilection pour venir s'y baigner en toute tranquilité.

DSCF3066_

Coté de la route allant à Fitou, champs inondés aussi.

DSCF3067_

Coté de la route allant à la station d'épuration, les pieds dans l'eau aussi.

 


 

Aujourd'hui, jeudi 17 mars 2011, approchons-nous de la mare.

DSCF3076DSCF3077

Nous sommes au niveau de La petite Chapelle, DSCF3077

sur la route allant à  la station d'épuration.

DSCF3079

Nous y sommes arrivés.

DSCF3080

Sous les coup de vent violent, l'eau frémit,  DSCF3081

et les frêles branches des ceps de vignes se courbent.

DSCF3082

DSCF3083

Ceux-là, sont complètement noyés dans l'eau boueuse aux couleurs de la terre d'ici.

DSCF3084

 

 


 

 

DSCF3086

En revenant sur nos pas, le Château d'Opoul-Périllos, noyé lui-aussi, mais dans la pénombre du soir qui tombe.

DSCF3087

 


 

Revenus à hauteur de la Petite Chapelle, nous allons sur la route allant vers Fitou.

DSCF3088

DSCF3089

Les vignes de l'autre côté de la route, sont noyés eux aussi.

DSCF3090

L'étendue d'eau boueuse vue de cette petite route.

DSCF3091

sous un pin  

DSCF3092

près de la clôture le long de la route.

DSCF3093

La mare vue du carrefour, juste avant la Chapelle.

DSCF3094

On y voit quelques pieds de ceps de vigne baignant dans l'eau.

Les ajoncs ont tous disparu sous cette nappe opaque.



 

Puis nous longeons tout le bas du village, pour partir vers Rivesaltes faire nos courses, en empruntant la route principale accédant à Opoul-Périllos.

DSCF3095

Arrivés sur la petite plate-forme surplombant le village, l'on aperçoit, en contre-bas, les champs et vignobles inondés ainsi que la mare.

DSCF3096

DSCF3097

J'ai mis ces deux photos précédentes dans ce sens, pour faire une continuité.

Le jour décline, nous repartons.

 

 

 canelle

17.03.2011